lundi 26 mars 2012

La gloire de mon père ...

Finalement mon père est écrivain ... après avoir été psychiatre, diplomate, globe trotter ... il écrit ! Un très beau livre sur notre famille ...


Alors, Amis, précipitez-vous pour lire et offrir : Le Cordon, Mémoires familiales de la Shoah, paru aux éditions l'Harmattan, à commander sur le site : le Cordon en ligne


Un morceau de ficelle retrouvé par un incroyable concours de circonstances fait resurgir le souvenir de Dora et Jules déportés dans des conditions sordides le 19 juillet 1943. Ce matin-là, Dora se réveille très tôt. Elle regarde Jules qui dort encore. Elle repense aux belles années d’avant la guerre. Elle regrette de ne pas avoir su profiter pleinement de la douceur de son existence passée, au milieu des siens. Éva, leur fille cadette, échappe par trois fois à l’arrestation. Après la guerre, elle est pressée de se reconstruire et d’oublier, mais sans pardon ni pour Dieu ni pour les bourreaux. Il lui faudra des années et une petite-fille pour commencer à parler et pour faire reconnaître une famille de Justes. L’auteur, le petit-fils de Dora et Jules et le fils d’Éva, naîtra quatre ans plus tard. Il fait partie de la reconstruction et du remplacement des morts. Le poids du silence pèsera sur ses épaules.
Il lui faudra longtemps pour comprendre ce qui s’est passé. Il trouvera dans ce passé des sources positives d’engagement. Près de 60 ans plus tard, le vestige retrouvé donne un nouvel éclairage à ce jour funeste. C’est la clef de ce récit sobre et parfois même humoristique.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire